9
Association des anciens élèves du collège Sainte-Marie
Écussion officiel du collège Sainte-Marie
 Plan du siteAccueilChercherÉcrivez-nous   

  L'Association
     > La direction
     > Adhésion
  Quoi de neuf?
  Activités
     > Calendrier des activités
     > Rencontres annuelles
  Les membres
     > Liste des membres
     > Adresses de courriel 
     > Avis de recherche
     > Décès d'anciens
  Vie des Conventums
     > Les rencontres
     > Les responsables
     > Guide d'organisation
  Bulletin des anciens
     > Dernier Bulletin
     > Bulletins antérieurs
  Bilans de vie
     > Bilans d'Anciens
  Histoire du collège
     > L'auteur
     > Extraits choisis
  Souvenirs
     > Éducateurs
     > Textes et photos d'hier
     > Photos de classe
     > L'écusson du CSM
     > Exposition sur le Collège
  liens

PUBLICATION du livre de LOUIS-JACQUES DORAIS, C. 62

2018-05-15


 

« Quaqtaq, terre de la grande banquise 1960-1990 »

Notre confrère Louis-Jacques Dorais, C. 62, diplômé en anthropologie et en linguistique, a enseigné pendant près de 40 ans au Département d’anthropologie de l’Université Laval. Embauché comme professeur-adjoint en 1972, il a été agrégé en 1977 et titularisé en 1982. Depuis son départ à la retraite, en septembre 2011, il poursuit son œuvre à titre de professeur associé (et émérite depuis 2013).


« Mes intérêts de recherche et mon enseignement ont été en bonne partie liés à ma double formation en anthropologie (M.A., Université de Montréal) et en linguistique (Doctorat, Université de Paris-III). Dès 1965, j'ai entrepris l'étude des rapports entre langue, culture et société chez les Inuit du Nunavik (Québec arctique), puis du Nunavut (Arctique oriental canadien) et du Groenland, m'intéressant tour à tour à l'organisation communautaire, à la sémantique, à la dialectologie et à la sociolinguistique de ces régions. Ces intérêts, que je poursuis toujours à la retraite, ont ensuite été appliqués à l'étude des francophones de Louisiane et d'ailleurs en Amérique du Nord, puis à celle de la diaspora vietnamienne au Québec, au Canada et en Europe. À partir de 2006, j'ai aussi collaboré avec la nation huronne-wendat à la revitalisation de sa langue, qui avait cessé d'être transmise au XIXe siècle mais est maintenant enseignée et utilisée à Wendake. » (texte extrait du site internet de l’Université Laval).


Auteur prolifique et conférencier recherché, Louis-Jacques a écrit de nombreux ouvrages et articles sur la langue et l’organisation communautaire inuites et sur la diaspora vietnamienne. Il a publié aux Éditions GID de Québec, en octobre 2017, un nouveau livre intitulé: « Quaqtaq, terre de la grande banquise 1960-1990 ». Il s'agit d'un album de plus de 200 photos, qui illustrent la vie quotidienne aux diverses saisons dans un village inuit du Nunavik, entre 1965 et 1993, époque où il a effectué des recherches en anthropologie dans cette communauté. Le livre montre les changements survenus durant cette période, où on est passé du statut de camp saisonnier en voie de sédentarisation à celui de village nordique bien installé et organisé, géré dans le cadre de la Convention de la Baie James et du Nord québécois de 1975.


« Ce livre a pour objectif d’illustrer en photos la vie des gens de Quaqtaq, un tout petit village du Nunavik (Québec arctique), entre 1960 et le début des années 1990. La très grande majorité des clichés ont été pris par l’auteur, qui a séjourné à Quaqtaq à quelques reprises de 1965 à 1993. Plus qu’un exposé ethnographique, l’ouvrage constitue donc un témoignage personnel sur des lieux et des gens que l’auteur a côtoyés et qu’en gage de reconnaissance envers celles et ceux qui l’ont accueilli là-bas, il désire faire connaître aux lecteurs et lectrices d’ici comme aux citoyens actuels de Quaqtaq. D’où l’importance de nommer les personnes apparaissant sur les photos pour que leurs descendants puissent mieux comprendre qui étaient leurs aînés. Afin de faciliter la communication, le texte principal est en français et en inuktitut (écriture syllabique), langues auxquelles s’ajoutent l’inuktitut alphabétique et l’anglais pour les légendes des illustrations. » (texte extrait de la couverture du livre).


On trouvera plus d’information sur le parcours de Louis-Jacques sur le site internet de l’Université Laval.

 

____________________________________________________________________________________________________

 
        
 

L'Association | Quoi de neuf? | Activités | Les membres | Vie des Conventums |
Bulletin des anciens | Histoire du collège | Souvenirs | Liens |
 
Plan du site | Accueil | Chercher | Écrivez-nous |

Copyright © Association des anciens élèves du collège Sainte-Marie (2004)
Design et conception - Natmark-Concept inc.