Association des anciens élèves du collège Sainte-Marie
Écussion officiel du collège Sainte-Marie
 Plan du siteAccueilChercherÉcrivez-nous   

  L'Association
     > La direction
     > Adhésion
  Quoi de neuf?
  Activités
     > Calendrier des activités
     > Rencontres annuelles
  Les membres
     > Liste des membres
     > Adresses de courriel 
     > Avis de recherche
     > Décès d'anciens
  Vie des Conventums
     > Les rencontres
     > Les responsables
     > Guide d'organisation
  Bulletin des anciens
     > Dernier Bulletin
     > Bulletins antérieurs
  Bilans de vie
     > Bilans d'Anciens
  Histoire du collège
     > L'auteur
     > Extraits choisis
  Souvenirs
     > Éducateurs
     > Textes et photos d'hier
     > Photos de classe
     > L'écusson du CSM
     > Exposition sur le Collège
  liens

VIE DES CONVENTUMS

Les rencontres

Conventum 62

Rencontre du 20 octobre 2017

Le 55 e du C. 62 : des retrouvailles émouvantes

Pour renouer avec mes compagnons d’études, j’ai délaissé la promenade de mes chiens, la plantation d’épinettes, la gestion d’un site web et les études. Qu’est-ce qui m’amène à notre rendez-vous quinquennal? Nostalgie? Non, pas encore! Qu’est-ce qui peut bien me tirer de ma campagne sinon ces retrouvailles chaleureuses autour d’un bon souper le 20 octobre dernier ?

Dans un petit bar au 6 e étage de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec, rue Saint-Denis, les dirigeants de notre conventum, Louis, Gilles et Clément, m’accueillent avec une poignée de main chargée de souvenirs. À mesure qu’arrivent les confrères, je mesure la distance que la vie a créée entre nous et je suis content de porter sur mon veston le porte-nom bleu et blanc distribué par Normand; car si je reconnais plusieurs visages, d’autres me laissent dans l’incertitude ou carrément dans l’inconnu. L’apéro excitant ma mémoire, la conversation s’engage sur des sentiers inattendus : avec un autre Louis, c’est une question longtemps laissée sans réponse à propos du latin; avec Jules, un regard furtif mais viscéral sur la vie, le couple, la foi.

Le temps de finir ma bière, on m’invite à la salle à manger où notre président, Louis, souhaite la bienvenue aux trente-deux convives. Il souligne avec émotion le souvenir des disparus dont notre vice-président Gérald et celui, tout récent, de Michel Legris. Cinq décès depuis cinq ans, cela nous rappelle que nous parcourons la dernière étape d’une vie bien remplie. Mais nous, les vivants, grâce aux bons offices de Louis, Clément, Gilles, Jean, André, Normand et Richard, nous sommes là pour célébrer la qualité de la formation reçue des Jésuites et pour constater, une fois encore, ce que chacun a bien voulu en tirer.

Au rythme des entrées succulentes et d’un carré d’agneau savoureux, arrosés au gré de chacun, les conversations s’animent et vont des souvenirs de notre alma mater aux activités du jour: bénévolat, agriculture, famille...

Des squelettes dans le placard…

Puis nous participons tous à une première activité animée et joyeuse, un jeu-questionnaire sur nos connaissances de culture générale, notamment gréco-latine, et sur des évènements survenus au collège. Je m’étonne de notre culture étendue, des réponses rapides et de la mémoire que d’aucuns ont gardée. Louis et Richard ne cessent de nous dire combien nous sommes bons! En complément, nous recevons un cours accéléré en langue inuktitut de Louis-Jacques Dorais, un expert mondial dans son domaine.

Cette année, notre Conseil lance une nouvelle activité, « Un squelette dans le placard », animée par notre secrétaire Gilles. Près de la moitié des confrères entrent dans le jeu et racontent un souvenir du temps du collège, le plus souvent inconnu à ce jour. Les témoignages touchants et les anecdotes évoquent la générosité des jésuites, la direction spirituelle, l’appel à la vocation religieuse, une correction ou un sermon, un spectacle au Gesù, des sports, des lieux ou des activités interdits aux collégiens. Presque chaque fois, on mentionne un de nos éducateurs jésuites : les pères Delisle (« Tiger »), Lebel, Léonard, Bellavance, Vézina, Taché, Saint-Denis, Bourgeault, Pâquet, Bédard, Bourgault, Gauthier...

Gravité et humour se marient lorsque notre trésorier Clément dévoile son rapport financier équilibré, truffé de réminiscences algébriques, physiques et linguistiques. Clément nous demande par ailleurs quels étudiants ont reçu les mentions académiques summa cum laude et magna cum laude méritées par les plus brillants d’entre nous, ainsi que d’autres distinctions. Les récipiendaires n’en ont pas tous souvenir!

Richard, qui fut jusqu’à tout récemment président des anciens élèves du collège, nous apprend que notre Association publiera un livre de témoignages sur la formation donnée au Sainte-Marie. Chacun est invité à contribuer à cet ouvrage, en communiquant avec Richard ou Louis.

Notre président, qui vient d’acquérir avec fierté la nationalité française (grâce à son épouse), entonne ensuite le premier couplet de la Marseillaise que plusieurs confrères chantent avec lui.

Je ressens une très vive reconnaissance pour les membres du Conseil et je les félicite du travail de préparation et du dynamisme de l’animation. Nous terminons cette soirée en souhaitant nous retrouver à la fête annuelle de l’Association des anciens, en mai 2018, et lors de notre prochaine rencontre de Conventum dans cinq ans.

Dans l’ Énéide , Virgile écrit ce beau vers : «  Haec olim meminisse juvabit » – « Un jour, il sera doux d’évoquer ces souvenirs », ceux de cette soirée émouvante et des belles années vécues au Sainte-Marie.

Michel Bourgault

 

Voir Album de photos 

 

L'Association | Quoi de neuf? | Activités | Les membres | Vie des Conventums |
Bulletin des anciens | Histoire du collège | Souvenirs | Liens |
 
Plan du site | Accueil | Chercher | Écrivez-nous |

Copyright © Association des anciens élèves du collège Sainte-Marie (2004)
Design et conception - Natmark-Concept inc.